Douleur

Maux de tête

Les maux de tête peuvent aller de déplaisants à intolérables. Bien que tous les maux de tête soient désagréables, la plupart d'entre eux ne sont pas graves sur le plan médical. Il existe des maux de tête qui requièrent une attention médicale immédiate.

Maux de tête graves

Si votre médecin ne peut pas vous recevoir immédiatement, rendez-vous à l'urgence.

  • Votre mal de tête est suffisamment intense pour qu'il vous empêche de vaquer à vos occupations
  • Vos maux de tête sont récents et vous êtes âgé de plus de 50 ans
  • Vous avez des problèmes de vision et de la douleur lorsque vous mâchez
  • Votre mal de tête est soudain et très intense
  • Votre mal de tête s'est aggravé depuis 24 heures
  • Vous avez un mal de tête accompagné de symptômes tels que difficulté à parler, faiblesse, étourdissements, troubles de la vision, confusion ou pertes de mémoire
  • En plus de votre mal de tête, vous avez de la fièvre, une raideur à la nuque, des nausées et des vomissements
  • Votre mal de tête survient après une blessure à la tête
  • Votre mal de tête est intense et se limite à un œil dans lequel il y a de la rougeur

Il est également important de consulter votre médecin si vos maux de tête vous réveillent, s'ils sont pires le matin, s'ils sont plus fréquents et intenses qu'avant, s'ils surviennent souvent sans cause apparente ou si votre mal de tête dure plus que quelques jours.

Types de maux de tête

Les médecins classent les maux de tête sous deux types : primaires et secondaires

  • Les maux de tête primaires sont ceux qui n'ont pas d'autre cause médicale. En d'autres mots, le mal de tête est le problème en soi. Les maux de tête les plus courants, soit la migraine et la céphalée de tension, sont tous les deux du type primaire.
  • Les maux de tête secondaires sont causés par un autre trouble tel qu'un traumatisme crânien ou de l'arthrite au cou. De nombreux troubles peuvent provoquer un mal de tête secondaire. Les maux de tête dont l'origine est peut-être grave sont tous des maux de tête secondaires.

Céphalée de tension

La céphalée de tension est le type le plus courant de mal de tête primaire. Jusqu'à trois quarts des personnes subiront une céphalée de tension à un moment au cours de leur vie.

La douleur de la céphalée de tension est généralement ressentie des deux côtés de la tête. Les personnes qui ont des céphalées de tension les décrivent comme étant une sensation de pression ou de serrement. Les céphalées de tension ne sont généralement pas intenses; dans la plupart des cas, elles sont légères ou modérées. Contrairement à la migraine, ce type de mal de tête ne s'aggrave pas lors d'une activité physique modérée, comme la marche. La céphalée de tension ne s'accompagne pas de nausée, mais la lumière et le son intenses peuvent l'aggraver.

Les céphalées de tension peuvent durer des minutes ou des jours; elles peuvent survenir rarement ou fréquemment. Lorsque les céphalées de tension surviennent fréquemment, elles peuvent coexister avec des migraines.

Migraine

La migraine est un type de mal de tête primaire, courant et invalidant. Il s'agit d'un trouble biologique du cerveau, qui peut être d'origine héréditaire dans certains cas. Durant une migraine, la douleur est généralement ressentie d'un côté de la tête et est souvent modérée ou intense. Ce type de mal de tête s'aggrave lors de l'activité physique. La douleur a tendance à être pulsative, c'est-à-dire à ressembler à des battements douloureux. En plus de la douleur atroce que provoque la migraine, d'autres symptômes comme la nausée, les vomissements et la sensibilité à la lumière et au son ont des effets négatifs considérables sur la capacité de la personne à vaquer à ses occupations. Envrion trois fois plus de femmes que d'hommes sont atteintes de migraines. On a déterminé que de nombreux facteurs déclenchent la migraine, notamment les fluctuations hormonales, certains aliments, la lumière et le tabac.

La migraine peut durer de 4 à 72 heures. Certaines personnes ressentent des symptômes avant-coureurs plusieurs heures ou un jour ou deux avant une crise de migraine. Ces symptômes comprennent fatigue, difficulté à se concentrer, raideur de la nuque, sensibilité à la lumière ou au son, nausée, vision trouble, bâillement et pâleur. Certaines personnes peuvent également présenter une aura (troubles visuels tels que des lignes en zigzag ou des scintillements de lumière) juste avant le début de la migraine.

Si vous souffrez de migraine, demandez à votre médecin comment ASPIRIN® peut vous soulager.